Résultats des ventes aux enchères d'art Primitif et de Numismatique par Gazette-art.com Gazette-art.com, ventes aux enchères Gazette-art.com, auction results
-Votre email -Mot de passe Besoin d'aide ?
Newsletter
Les résultats de ventes aux enchères d'Art Primitif en Asie triés par prix croissant.

Petit cachet carré en stéatite blanche, surmonté d une chimère couchée avec son petit.<br>La lecture du cachet «...si chun wei le», ... que vous soyez joyeux toute l année.<br>Chine, XVIIIe siècle.<br>Dim. 3 x 2 x 2 cm.
 <br>VISHNU ART KHMER (STYLE DE PRÈ-RUP), <br>CA MILIEU DU 10° SIÈCLE <br><br>Grès Rare et importante représentation de Vishnu debout, à quatre bras. Il est coiffé d'un classique diadème ouvragé, organisé en rangs de perles et motifs végétaux s'achevant à l'arrière en un superbe noeud. La chevelure disparaît sous un superbe couvre chignon polygonal "en pagodon" orné d'un décor orfévri qui se poursuit sur la partie formant couvre nuque. Le sampot maintenu par une ceinture lisse, présente un plissé large classique avec deux chutes en ancre frontales, la supérieure plus courte, et un drapé en poche rabattu sur la cuisse gauche. <br><br>Cette sculpture constitue un très bel exemple classique de l'art Angkorien dans ses développements sous le règne de Rajendravarman 1° (944-967). <br>Accidents, manques et restaurations visibles. <br>H. 117 cm <br><br>Historique:<br> -  Acquis par son actuelle propriétaire en 1976.<br><br>
Flacon tabatière en verre blanc laiteux décoré en émaux polychromes de deux pies l une sur un bambou,
l autre sur un rocher entouré de pivoines et d un phénix sur une branche fleurie.
Le col est orné de lingzhi et fleurs stylisées.
Au revers de la base, la marque Qianlong à quatre caractères émaillé bleu. 
Probablement un flacon de Ye Bengqui dans le style des collections impériales de Quianlong.
Hauteur : 5,4 cm.
Bouchon en jadéite vert pomme cerclé de corail.
<br>Groupe
en néphrite céladon clair tachée de rouille Zhang Qiang, général et homme d état de la dynastie des Han,
dans une barque en forme de tronc.<br>
Chine époque Qing XVIIIeme. <br>Longueur : 18 cm<br><br>
Art chinois du XVIIIème siècle Grand vase en calcédoine blanche et cornaline formé d'un tronc de pêcher orné en relief de branches chargées de fruits, d'un phénix, d'une grande chauve-souris et de lingzhi. Beau socle en bois sculpté. Chine. XVIIIème siècle. (Petites ébréchures). Haut. : 12 cm. - Larg. : 15,5 cm.
<br>Vase de forme «tianqiuping»<br>(sphère céleste) en bronze doré et émaux cloisonnés <br>à décor de dragon pourchassant la perle sacrée <br>parmi les nuages sur un fond blanc.<br>Chine, XVIIIe siècle.<br>(Petits manques)<br>H. 46 cm.<br><br>Provenance : <br> - Succession de Madame X.<br><br>
<br>Coupe libatoire en corne de rhinocéros à décor sculpté de cavaliers et lettrés dans un paysage montagneux, dans des pavillons entourés de pins, arbres et bambous. L\ intérieur est sculpté de pins aux branches entrelacées. Elle porte l\ inscription, \"Yin ching ba xian xiang \" (les huit immortels buvant du vin) et la signature de Wen Xu zhi. (Manques). Socle en bois naturel sculpté de gourdes dans leur feuillage.<br>
Haut. 16,3 cm<br>
Larg. 17,5 cm. <br>

Chine, XVIIe siècle. <br><br>

Référence : <br>Objet similaire au National Museum de Taipei. Catalogue d\ exposition « Possessing the past. Treasures from the National Museum of Taipei » p. 468 illustration 273.<br><br>
<br>Importante coupe libatoire en corne de rhinocéros <br>en forme de feuille de lotus à décor sculpté <br>et détaché de neuf qilong sortant des flots,<br> un qilong formant anse.<br>Chine, XVIIe/XVIIIe siècle.<br>H. 9 cm. L. 20 cm.<br>(Petit manque)<br><br>Provenance :<br> -  Succession de Madame X.<br><br>
Céramique du Japon<br>Coupe libatoire en corne de rhinocéros en forme de feuille de vigne à décor en relief et détaché de grappes de raisins et feuillage. L intérieur finement incisé de nervures de la feuille.<br>Chine, XVIIe/XVIIIe siècles<br>Hauteur : 7 cm, Largeur : 15,4 cm (Petite restauration et petit éclat)
Importante coupe libatoire en corne de rhinocéros à patine brun foncée sculpté en relief et détaché de 14 qilong posés autour de la coupe, dont un plus grand forme l\ anse.
Elle est décorée de frises de masques de taotie et frise de palmettes. Le bord décoré d\ une frise de grecques. Le manche de la coupe ajouré de qilong de différentes tailles enlacées.
Chine, XVIIe.
(Petits éclats).
Hauteur : 19 cm. Largeur : 17 cm.
<br>Statue de type hampatong<br>Important poteau en bois de fer.<br>Pouvait avoir des fonctions différentes<br>selon les groupes. Soit de gardiens de village, chargés de chasser les esprits malveillants ou d éloigner les épidémies, soit de simulacres qui allaient tenir lieu de serviteurs au défunt dans l au-delà, soit encore d effigie du mort lui-même.<br>Kalimantan, région orientale<br>(Partie indonésienne de l île de Bornéo)<br>XVIIIe siècle ou antérieur<br>Il s agit d une sculpture exceptionnelle de ce type<br>Hauteur : 190 cm<br><br>Provenance : <br> - Ancienne collection du Docteur André<br><br>Bibliographie : <br>Anthony J.P. Meyer, Oceanic Art, Konemann éd., 1996, pp.210-211.<br><br>
Important brûle-parfum de forme quadrangulaire
en bronze doré et émaux cloisonnés
à fond bleu décoré en polychromie
de lotus bouddhiques et rinceaux feuillagés, et ajouré et doré de dragons impériaux
pourchassant la perle sacrée parmi les nuages.
Le couvercle est surmonté de lotus
et dragon lové parmi les nuages.

Chine, époque Jiaqing (1797-1821).
Haut. 123 cm - Haut. 82 cm
 <br>CHINE <br><br>Groupe en néphrite céladon clair veiné de brun rouille, chat et chaton couchés, tenant un papillon dans sa bouche, sur une feuille de pipal. Socle en zitan sculpté de lingzhi et bambou XVIIIème siècle <br>L : 14 cm <br>Voir les reproductions <br><br>Le chat et le papillon couché sur une feuille est un homophone de "yi ye shuang huan", une nuit, double joie. Il peut également exprimer le voeu "que vous viviez jusqu'à 80 ans" (maodie).<br><br>
Art chinois du XVIIIème siècle Grand godet à eau en calcédoine blanche et cornaline en forme de feuille de lotus décorée en relief de tiges de boutons de fleurs et feuillage. Beau socle en ivoire teinté vert et rouge sculpté, ajouré, de lotus. Chine. XVIIIème siècle. Larg. : 17,5 cm.
<br>Art chinois du XVIIIème siècle <br><br>Important vase en calcédoine blanche et cornaline en forme de tronc gravé de lingzhi et décoré, en relief, de huit chimères, d'un phénix et d'une chauve-souris parmi d'autres champignons de longévité. <br>Socle en bois.<br> Chine. XVIIIème siècle. <br>Haut. : 22,5 cm.<br><br>
<br>VISNU <br><br>

Bronze. <br>H. 59 cm (sans les tenons)<br>Népal. ca 16° siècle<br><br>
Superbe et importante représentation du dieu hindou garant de la pérennité de l univers, debout sous sa forme classique à quatre bras, deux tenant encore la roue et la conque. <br><br>
Le corps richement paré de bijoux devait l être davantage encore comme en témoignent divers tenons rendus visibles par la disparition des ornements, principalement au niveau de la coiffe et en divers points du dos. <br><br>Noter la grande finesse du modelé et des ciselures. <br>
Les classiques usures de la dorure laissent apparaître le cuivre quasiment pur, matériau de prédilection des fondeurs néwars.<br><br>
Outre ses qualités plastiques évidentes, ce “bronze” est remarquable à plus d un titre, et plus spécifiquement par sa taille: 59 cm, qui permet de l inclure dans le corpus somme toute extrêmement restreint des “bronzes” népalais de plus de 50 cm conservés en occident, et en fait à la fois une des représentations de Visnu fondues les plus importantes hors du Népal, et un des plus importants exemples de “bronzes” de cette période dite du “Malla récent”recensés à ce jour. 
En effet, à partir de la seconde moitié du 16° siècle, la majeure partie des sculptures religieuses de grande dimension seront exécutées en cuivre repoussé, seules certaines parties du corps comme les mains étant encore fondues.<br><br>
Pour un panorama étendu de l évolution de la statuaire Népalaise, cf : P.Pal : “The arts of Népal” vol 1. sculpture. Leiden 1974.U. <br>
von Schroeder: “Indo-tibetan Bronzes” Hong-Kong 1981.<br><br>
<br>Importante statuette en bronze doré, <br> du boddhisattva Avalokitesvara debout <br>tenant la conque sankha et le vase d\ abondance kalasa.<br>
La tête surmontée d\ un chignon <br>est ornée d\ une haute couronne à trois pics <br>portant l\ image du bouddha.<br>
Corée.<br>
Haut. : 56 cm<br><br>
<br>Statuette zoomorphe représentant un lion rugissant assis sur son train arrière, en appui sur ses pattes avant. Sa queue s enroule autour de la cuisse arrière droite. Son pelage stylisé est figuré par des incrustations courbes ou pointées sur tout le corps. <br><br>

La tête est délimitée par une crinière surmontée des oreilles plaquées vers l arrière. Les yeux sont incrustés. La gueule ouverte laisse entrevoir les crocs. Sous la base une mortaise rectangulaire percée transversalement permettait la fixation du monument. Stéatite noire ou chlorite, et calcaire blanc. Dépoli de la surface et dépôt calcaire. Lacunes de certaines incrustations et petits éclats sur le flanc droit, sinon superbe conservation.
<br><br>
Asie Occidentale, fin du IIIe millénaire av. J.C.<br>
Haut. : 19,8 cm<br><br>
Album de quatre pages en néphrite céladon, gravé doré et comportant le titre \"Fo shuo lan wu fu de jing\", contenant les enseignements du bouddha.
Couverture et coffret en zitan, le même titre incrusté en argent.
Chine, époque Qianlong, XVIIIe.
Dimension de l\ album : 3 x 10,5 x 17,5 cm.
Dimension boite : 7 x 13,8 x 20,8 cm.

Sera vendu en collaboration avec la SVV Hôtel des ventes de la Haute-Marne, Chaumont
<br>Statue en bronze laqué doré de bodhisattva assis en vajrasana, les mains envitarkamudra tenant une tige de lotus dont les fleurs s\ épanouissent aux épaules, richement paré d\ un diadème, d\ une ceinture et d\ un collier pectoral. <br>Chine. Époque Ming. Haut. : 63 cm.<br> G.R.<br><br>
<br>Importante statue d'orant masculin debout. <br>Il porte une barbe en collier. <br>Les cheveux sont sommairement taillés.<br> Sa tunique longue est terminée par un revers. <br>Les yeux étaient à l'origine inscrustés. <br>Albâtre.<br> Yémen, VIème - IIème avant J.-C. <br>(Recollé à la taille, une main recollée, une main manquante) <br>H.: 54,5 cm <br><br>Voir les reproductions et les détailsen 4ème de couverture et page 4 Ancienne collection française des années 1950. Queen of Sheba, treasures from Ancient Yemen, British Museum, 2002, n°268, p. 193 et n°282, p. 200-201<br><br>
COUPE LIBATOIRE en corne de rhinocéros reprenant la forme d une fleur de lotus sur laquelle on retrouve trois dragons dont un formant l anse<br>Chine période Ching<br>H : 11,7 cm
<br>Important brûle-parfum de forme cylindrique et tripode à deux anses en bronze doré et émaux cloisonnés, à décor de fleurs de lotus entourées de rinceaux feuillagés sur fond bleu turquoise sur la panse, le couvercle à décor ajouré de deux couples de phénix s affrontant sur fond bleu turquoise. La prise<br>du couvercle finement sculptée et ajourée d un dragon pourchassant la perle sacrée parmi les nuages, les pieds en forme de têtes d éléphants parés et incrustés de cabochons de turquoise. sur le bord supérieur, une marque gravée postérieure de Kangxi à six caractères.<br>Chine, époque Kangxi (1662-1722).<br>H. 70 cm.<br><br>Référence : Modèle similaire conservé au «National Palace Museum - Gugong», Beijing et reproduit dans «The Complete Collection<br>of Treasures of the Palace Museum -<br>Metal-bodied Enamel Ware», Commercial Press, Hong Kong, 2002, n°78, p.81.<br>Provenance : <br> - Succession de Madame X.<br><br>
<br>Boîte de forme ronde en laque rouge sur fond jaune, à décor sculpté sur le couvercle d une grande pivoine au centre et entourée de six autres parmi leur feuillage. Les côtés sont décorés de lotus dans leur feuillage.
Au revers de la base, la marque de Yongle à six caractères finement gravés. <br>
Chine, époque Ming, période Yongle (1403-1424).<br>
Hauteur. Diamètre : 19,5 cm. <br><br>

A fine cinnabar lacquer imperial box, the top surface of the cover carved in deep relief through the thick cinnabar lacquer, on a yellow ground, with a large central peony blossom with loosely open petals, surrounded by further blossoms and buds. The side of the cover and box are carved with continuous scrolls of peonies, chrysanthemums and lotus. The interior and base lacquered in dark brown. China, Ming dynasty, Yongle mark and of the period (1403-1424). The reign mark incised on the inner right side of the foot rim. <br><br>

Provenance: <br> -
Galerie Delplace, Bruxelles, le 3 juin 1941.
Proviendrait de l ancienne collection Doullens, ambassadeur de France à Beijing avant 1914<br><br>

Exposition: <br>
Cet objet a figuré à l exposition "Oude Kunst uit Leuvens Privébezit" du 18 juillet au 18 octobre 1964 au Musée municipal de Louvain en Belgique, n°P/6. 
<br><br>
Référence: <br>
Une boîte similaire dans "Chinese Lacquer from the 13th to 16th centuries", Bluett & Sons, Juin 1989, n°14, p. 46.
Une autre dans "Oriental Lacquer Ware", exposition au Nezu Art Museum, et National Tokyo Museum, 1977, cat n°505.
Une boîte avec un décor similaire dans "Masterpieces of Chinese Carved Lacquer Ware in the National Palace Museum", Taipei, Taiwan, 1971, pl.3, p. 80. 
Une autre boîte similaire avec une marque Xuande au Gugong, Beijing, illustrée dans "The Complete Collection of Treasures of the National Palace Museum - Lacquer Wares of the Yuan and Ming dynasties", Beijing, 2006, n°30, p. 47.<br><br>

Cette marque très fine est à l imitation des marques des célèbres laqueurs Zhang Cheng et Yang Mao de la période Yuan, et se trouve toujours près du talon.<br><br>

Estimation sur demande <br><br>
<br>Aiguière hexagonale avec son couvercle en laque noir et deux couches de laque rouge tixi dit guri sur un corps en étain, à décor gravé de pommeaux d épée (ruyi) sur le corps et de rinceaux stylisés dits herbes odorantes xiangcao sur l anse, le col et le bec verseur. Au revers de la base une marque à quatre caractères en laque rouge partiellement effacée (Très probablement une marque du propriétaire). <br>Chine, époque Ming, période Jiajing (1522-1566).<br> 
(Restauration à l anse). <br>
Hauteur : 28 cm. <br><br>

A very rare black tixi lacquer hexagonal ewer on metal body with a high looped handle, finely carved with pommel scroll (ruyi) pattern on the body and xiangcao pattern on the handle and spout. On the underside a four character red lacquered illegible mark (probably of the owner). China, Ming dynasty, Jiajing period (1522-1566). <br><br>

Cet objet est reproduit dans "Guri Lacquer of the Ming Dynasty" par Sir Harry Garner dans "Transactions of the Oriental Ceramic Society", 1957-1958/1958-1959, Chas. F. Ince & Sons, London, 1959, p.66, pl. 21a.<br><br>

Provenance: <br> -
Galerie Nott, Londres, le 30 mars 1940
<br><br>
Exposition: <br>
Cet objet a figuré à l exposition "Oude Kunst uit Leuvens Privébezit" du 18 juillet au 18 octobre 1964 au Musée municipal de Louvain en Belgique, n°P/9. 
<br><br>
Référence: <br>
Il est très rare de trouver des modèles similaires en laque, une aiguière de même forme avec les mêmes motifs "tixi", mais en laque rouge avec deux couches de laque noir, sans couvercle et portant la marque à six caractères de Jiajing (Hauteur. 23,8 cm). Elle a été vendue le 14/15/16 décembre 1983 chez Christies Londres, n° 54 et est actuellement conservée dans la collection Lee à Tokyo. Elle est reproduite dans le catalogue d exposition " Drache und Phoenix- Lackarbeiten aus China ", Sammlung Familie Lee, Tokyo, Musée des Arts Asiatiques de Cologne, du 24 mars au 24 juin 1990 et dans le catalogue d exposition "Chinese Lacquer" du Shoto Museum of Art, Shibuya, Japon, du 17 septembre au 4 novembre 1991, n°32, p.36. <br><br>
Une aiguière de forme double gourde avec son couvercle en laque noir "tixi" et deux couches de laque rouge est reproduite dans "Ancient Chinese Lacquer", Art Book Comapany, Taiwan, 1993, n°80, p.117.<br><br>
Une aiguière de forme similaire en laque noire incrusté de nacre du XVIe siècle a été vendue le 12 décembre chez Christies Londres, n°190.<br><br>
Ces aiguières s inspirent des formes de porcelaine émaillée polychrome du XVIe siècle dits kinrande que l on fabriquaient pour le marché japonais <br><br>